Catégorie : Articles Mythras-RQ6 Page 1 of 21

Le Destin de Méros

Ceux qui ont mis à genoux la cité-État de Méros doivent payer ! Si la plupart ont déjà été jugés, la prêtresse Kara échappe encore à la justice. Or, elle doit répondre de ses méfaits ; en déchainant le courroux du dieu Mycéras sur Méros, elle a causé d’énormes dégâts et la mort de nombreux citoyens.
Les personnages sont chargés d’arrêter la prêtresse, réfugiée dans la ville de Kopash. Mais leur mission prendra rapidement un tour inattendu… Alors qu’un ennemi millénaire prépare son retour, ils devront débusquer des traitres, traverser des marais infestés de monstres, affronter des sorciers et peut-être s’allier avec les détestables Badoshis. Parviendront-ils à changer le destin de Méros ?

Cette minicampagne continue les évènements décrits dans le livre de règles ainsi que dans les scénarios La Malédiction de Saraniya et Sauver l’Honneur (compris dans les suppléments Héros de Méros et Premières Aventures), bien qu’elle puisse être jouée indépendamment.

Le livre de règles de Mythras est recommandé pour utiliser ce supplément.

Cure de jouvence pour L’Almanach d’Aristentorus

Depuis de nombreuses années, l’Almanach d’Aristentorus propose d’excellents articles sur Mythras et Thennla, allant de l’aide de jeu au compte-rendu de partie en passant par la traduction de textes sur Thennla. Son auteur n’est autre que Stéphane “Guernicus”, une des chevilles ouvrières de l’équipe de d100.fr.

Afin de faciliter la maintenance du site et d’en clarifier l’organisation, Stéphane a refondu l’Almanach, désormais hébergé sur blogspot.com à l’adresse https://aristentorus.blogspot.com. Pensez à mettre à jour vos marque-pages !

Si vous n’avez pas visité le site ces derniers mois, je vous encourage chaudement à y faire un tour, car de belles lectures vous attendent ! Le remarquable guide de la gamme VF intéressera tous les amateurs de Mythras, tandis que les afficionados de Thennla trouveront ample matière à inspiration dans les idées de scénarios et de campagnes. Et l’Art de la Persuasion, traduction d’un article de Jonathan Drake, fournit rien de moins qu’un système de résolution des conflits sociaux pouvant remplacer celui détaillé dans le Compagnon de Mythras.

Longue vie à L’Almanach et merci à Stéphane pour l’ensemble de son oeuvre !

Les Secrets de Rougeroc sur lulu.com

Tout est dans le titre ! Vous pouvez désormais commander un exemplaire imprimé du scénario Les Secrets de Rougeroc sur lulu.com.

Retour d’expérience sur le JDR en ligne

Dans un récent article, nous avions évoqué la participation de Crabus, un vétéran de la communauté d100.fr, à un évènement rôliste en ligne, la Cyberconv, où il maitrisa une partie de Mythras. Revenu sain et sauf de son périple virtuel, Crabus a bien voulu répondre à nos questions sur sa partie et son expérience du JDR en ligne.

Quels outils (sites, logiciels par exemple) as-tu utilisés pour mener ta partie à la Cyberconv ?

La partie s’est déroulée sur Discord, qui est la plateforme utilisée par la Cyberconv et aussi celle que je privilégie lors de mes parties en ligne. Pour lancer les dés, j’ai eu recours au bot DiceParser. D’habitude, je me sers de Miro, un tableau virtuel plutôt orienté à l’origine vers le monde professionnel, mais je m’en suis passé cette fois-ci.

Les joueurs de ta partie découvraient Mythras : comment as-tu fait pour leur présenter les règles ?

Ma méthode est simple : nous nous lançons dans la partie, puis j’explique les points de règles au fur et à mesure. Parfois, comme c’était le cas ici, les joueurs me posent des questions avant de commencer.

Je présente d’abord les jets de compétence et les modificateurs de difficulté. Vient ensuite le fonctionnement de l’augmentation et des passions. Si un jet est raté, j’évoque les points de chance. Enfin, j’introduis le combat et les effets spéciaux. Le scénario d’initiation « Le Sanctuaire des Dieux Félons » est bien adapté à cette démarche.

Quels sont, selon toi, les avantages et les inconvénients du JDR virtuel par rapport au JDR « sur table » ?

Le JDR virtuel a l’avantage de la flexibilité, ce qui me permet de réunir facilement des joueurs. L’organisation des parties sur table a toujours été un casse-tête pour moi : dur de trouver des joueurs à la fois proches de chez moi, avec des horaires compatibles et intéressés par les mêmes jeux !

Autre atout : le JDR virtuel me donne l’occasion de jouer à moindres frais avec des gens du monde entier. J’ai ainsi eu le plaisir de jouer avec John-Matthew DeFoggi (auteur de Jackals, jeu basé sur OpenQuest) et surtout Lawrence Whitaker (coauteur de Mythras).

Par contre, le JDR virtuel n’a pas la convivialité et la fluidité d’un JDR sur table. Quand je maitrise une partie en ligne, j’ai beaucoup de mal à savoir qui parle ou qui veut parler. Je trouve aussi que les joueurs ont en général un peu plus de mal à se mettre d’accord rapidement. Ceci étant, j’ai vu des parties sur table s’enliser à cause d’incompatibilité d’humeurs. Et, bien sûr, la convivialité d’une partie dépend avant tout des gens avec qui l’on joue : avec des gens sympas, on est sûr de passer un bon moment, que ce soit en ligne ou sur table !

Quels conseils donnerais-tu à un MJ désireux de jouer à Mythras en ligne ?

Premièrement, il a intérêt à posséder une bonne connexion et un micro qui fonctionne correctement : il n’y a rien de plus frustrant que d’être constamment déconnecté ou d’avoir à répéter tout ce que l’on dit !

Deuxièmement, je lui suggèrerais de visiter un site dédié en JDR en ligne, comme jdrvirtuel.com ou virtuajdr.net, et de participer à un « oneshot ».

Troisièmement, je lui recommanderais de multiplier les expériences comme joueur avant d’endosser le rôle de MJ ; il découvrira ainsi plusieurs logiciels et se familiarisera avec les techniques de MJ rodés au jeu en ligne.

Merci à Crabus pour cet entretien.

Page 1 of 21

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén