Toutes mes réponses sur les forums

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 244)
  • Auteur
    Messages
  • en réponse à : Sorcellerie : Magnitude #5168
    Arasmo
    Maître des clés

    Bonjour RiffRaff et sois la bienvenue sur ce forum.

    Ta question concerne un choix de conception des auteurs de Mythras. Comme l’analyse de systèmes de jeu n’est pas mon point fort, je dois t’avouer que je suis bien en peine de te répondre.

    Utiliser uniquement les points de magie posait peut-être des problèmes au niveau du cout des sortilèges par rapport aux autres systèmes de magie, à moins de limiter les paramètres ou les seuils de puissance. Introduire les points de manipulation permet une manipulation fine des paramètres d’un sortilège tout en limitant l’investissement en points de magie. Du coup, les sorciers les plus puissants n’ont pas besoin de trimbaler des réserves de points de magie pour lancer leurs meilleurs sortilèges.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 5 jours par Arasmo.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 5 jours par Arasmo.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 4 jours par Arasmo.
    en réponse à : OpenQuest III #5165
    Arasmo
    Maître des clés

    La version française pourra bénéficier de la nouvelle couverture ?

    Désolé pour le temps de réponse. La VF n’utilisera pas la nouvelle couverture VO.

    en réponse à : Petits commentaires #5161
    Arasmo
    Maître des clés

    Bonjour Crabus et désolé pour le temps de réponse,

    C’est la même taille pour tous les livres de la gamme française ?

    Les ouvrages imprimés de la gamme Mythras VF sont en effet tous au format A4. Les ouvrages VO sont au format US Letter.

    Pourquoi ne pas proposer OpenQuest 2, et les autres livres en POD chez Amazon (CreateSpace) ? J’en ai déjà acheté et je trouve ça moins chère que chez Lulu (surtout la livraison).

    Pour les ouvrages de la gamme Mythras, nous passons par Aeon Games afin de respecter notre accord avec TDM. Certains ouvrages que Aeon ne compte pas ou plus imprimer pourraient éventuellement être proposés en POD, mais cela se fera uniquement avec l’accord d’Aeon Games.

    Pour la gamme Portes, Monstres & Trésors, nous privilégions Createspace/Kindle Publishing depuis quelques années.

    Pour Openquest 2, une version Createspace/Kindle Publishing était envisagée, mais elle a été oubliée en cours de route : il y a toujours des projets plus urgents qui sollicitent notre attention ! Lorsque la VF sera mise à jour (l’auteur de la VO prépare une troisième édition), nous publierons certainement l’ouvrage sur Createspace et lulu.

    en réponse à : Rome mythique #5109
    Arasmo
    Maître des clés

    Merci pour la suggestion et ces informations.
    Le Muséoparc d’Alésia vaut en effet le détour, surtout lorsque les troupes de reconstitution sont présentes. J’y suis allé il y a quatre ans et j’en ai gardé un excellent souvenir !

    La troupe de professionnels montrée dans la première partie du reportage s’appelle Acta. Voici le site de la troupe : http://www.acta-archeo.com/

    Acta propose même des cours et des stages d’initiation à la gladiature : ayant participé à un tel cours, je peux témoigner que c’est aussi instructif qu’éprouvant !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 2 semaines par Arasmo.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 2 semaines par Arasmo.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 2 semaines par Arasmo.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 2 semaines par Arasmo.
    en réponse à : Steampunkquest : mécarionnettes et autres spécificités #5048
    Arasmo
    Maître des clés

    Tu as bien fait d’écrire l’exemple, je l’avais imaginé mais le voir écrit me donne une impression de faiblesse, peut-être avec un score de base égal à la dizaine des compétences, ce serait mieux?

    Je ne sais pas, car cela dépend en partie de ce que tu envisages pour les mécarionnettes : sont-elles censées être des « objets d’apparat » fragiles qui ne seront vraiment utiles que si elles sont liées, ou les vois-tu comme de robustes petits automates capables d’accomplir une variété de tâches physiques ?
    Pense aussi aux répercussions que les mécarionnettes peuvent avoir sur le cadre de jeu : si elles sont assez robustes et perfectionnées pour accomplir des tâches physiques relativement complexes, de riches entrepreneurs seraient surement tentés de les utiliser pour remplacer une main d’oeuvre récalcitrante, ce qui risque d’affecter le regard populaire sur les marionnettes : un personnage qui se balade avec une mécarionnette dans un vieux quartier industriel pourrait être très mal vu. Et un « grand méchant » y verrait peut-être le moyen de se constituer une armée docile.

    Si les mécarionnettes non liées n’ont pas d’intelligence, tu peux décider qu’elles n’ont pas de CHA ni de POU non plus, à moins d’être liées. Le joueur investirait les points dans les caractéristiques FOR, DEX, CON, la TAI étant librement choisie. Si nous utilisons ta nouvelle règle, la mécarionnette d’un PJ avec 15 en INT et 50 en mécanique possèderait 5 points dans toutes ces caractéristiques et chacune pourrait être améliorée de 5 points en moyenne (selon la façon dont tu arrondis). Avec un personnage à 100 % en mécanique et 18 en INT, la mécarionnette possèderait 10 points dans toutes les caractéristiques chacune pouvant être améliorée de 6 points en moyenne.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par Arasmo.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 4 semaines par Arasmo.
    en réponse à : Parade #5042
    Arasmo
    Maître des clés

    Mythras gère l’esquive de façon différente de la plupart des JDR. Les actions de type « pas de côté », « feinte de corps » ou « bond en arrière » sont couvertes par le style de combat et donc la parade.

    La compétence Esquive sert à se jeter au sol ou vers un abri pour éviter un danger : en combat rapproché, c’est en général à éviter sauf si le personnage est désarmé ou que son arme est trop petite par rapport à celle de l’adversaire.

    A ma connaissance, les deux options les plus proches de ce que tu demandes seraient celles-ci

      Le trait de combat Casse-cou, page 87, permet d’utiliser la Compétence Esquive pour éviter les coups en combat rapproché sans se retrouver à terre.

      L’effet spécial défensif Exposer l’adversaire, page 95, permet d’effectuer un pas de côté ou un recul de façon à déséquilibrer
      l’adversaire.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par Arasmo.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par Arasmo.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par Arasmo.
      en réponse à : Steampunkquest : mécarionnettes et autres spécificités #5041
      Arasmo
      Maître des clés

      Prenons un exemple pour vérifier si j’ai bien compris. Imaginons qu’un personnage possède 50 % en Mécanique et une intelligence de 15. Sa mécarionnette possèdera par défaut 2 points (ou 3 si on arrondit au supérieur) de caractéristique partout, sauf pour la taille, qui pourrait aller de 1 à 5, au choix du joueur. Le joueur peut répartir 15 points (soit son score d’intelligence) entre les caractéristiques, sauf la Taille, qui ne peut être augmentée.
      La fabrication de la mécarionnette ne nécessite pas de jet de mécanique, sauf si le joueur veut soigner l’apparence de sa création.

      En l’état, les règles sont peut-être un peu floues :

      – Les mécarionnettes non liées possèdent-elles une caractéristique Intelligence ?
      – Comment les personnages dirigent-ils les mécarionnettes lorsqu’elles ne sont pas liées à un esprit ou un familier ? En cas de lien, je suppose qu’un contact mental est établi entre le personnage et l’esprit ou le familier.
      – Est-il possible de mettre tous les « points d’Intelligence du personnage » dans une caractéristique de la mécarionette ?
      – Les compétences de la mécarionnette commencent-elles à leur valeur de base ou le joueur peut-il investir des points ?
      – Imaginer quelques mécarionnettes types, avec couts, matériaux et compétences, demanderait du boulot, mais pourrait te faciliter la vie par la suite et donner quelques idées à tes joueurs. Tu peux aller jusqu’à concevoir un système de « création à la carte » qui intègre le cout et les matériaux nécessaires pour chaque élément, mais ce serait peut-être aller un peu trop loin et cela demanderait beaucoup de boulot d’équilibrage.

      en réponse à : Byline : mon jdr sur la Russie médiévale #5020
      Arasmo
      Maître des clés

      Bonjour Loup,
      Je viens de contacter Bodvarr au cas où il n’aurait pas vu ton message. Le sujet de Byline est en effet passionnant !

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par Arasmo.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par Arasmo.
      en réponse à : conversion midnight #4974
      Arasmo
      Maître des clés

      Voici une proposition de catégorisation, très schématique et à ajuster selon les circonstances et tes préférences.

      – Un PNJ fort possède un score et un équipement similaires au plus fort des PJ. Le PJ a en gros 50% de chances de remporter le combat et risque d’être sérieusement blessé s’il gagne.
      – Un PNJ moyen a 10 à 25% de la compétence du PJ le plus fort, moins de PV et un équipement moins performant.
      – Un PNJ faible a la moitié de la compétence du PJ le plus fort, moins de PV et un équipement rudimentaire (pas ou peu de protection par exemple).

      Note que la supériorité numérique peut faire très mal : à 1 contre 2, celui qui en en infériorité peut limiter la casse en misant sur l’attaque ou la défense à outrance, ce qui lui permet d’avoir 2 actions ou 2 réactions. Il subit en contrepartie un malus de -25% à sa compétence, ce qui limite l’intérêt d’une telle option s’il n’est pas nettement meilleur au combat que ses adversaires. A 1 contre 3, il sera plus ou moins impuissant face à un des ennemis.

      A moins d’avoir des moyens de récupération magique, les PJ ne peuvent pas enchaîner beaucoup de combats, surtout s’ils ne sont pas bien protégés : un PJ récupère au mieux (avec 18 en Constitution) 4,5 PV en 24h.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 3 semaines par Arasmo.
      en réponse à : conversion midnight #4970
      Arasmo
      Maître des clés

      Avertissement : Mes suggestions seront d’un intérêt limité, car l’analyse des probabilités n’est vraiment pas mon fort et je n’ai pas l’expérience de ce genre de conversions.

      Je pense qu’une conversion littérale sera compliquée, étant donné que la logique des systèmes diffère, notamment dans le cas des combats. Par exemple, les chances de probabilité de toucher avec un système d20 dépendent de l’armure de l’adversaire, ce qui n’est pas le cas dans OpenQuest.

      Quelles sont les probabilités qu’un monstre avec +4 touche un adversaire sans bonus à la CA dans le système de Midnight ? 70-75 % ?

      Si c’était le cas, je dirais qu’une base de 30-40% ferait l’affaire. Je baisserais les chances de toucher d’au moins 10-15% par rapport au d20, étant donné que l’armure ne modifie pas les probabilités de toucher et que les personnages d’OpenQuest sont peut-être plus fragiles (du moins par rapport à des PJ d20 qui sont niveau 3 ou plus).

      Si tu en as le temps, tu peux faire des simulations de combat entre des personnages et le monstre converti pour ajuster les pourcentages, ce qui te facilitera les conversions suivantes.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 4 semaines par Arasmo.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 4 semaines par Arasmo.
      en réponse à : Chaosium Basic Roleplaying System => OGL / SRD / rpg #4962
      Arasmo
      Maître des clés

      Bonjour Aquilon,

      A ma connaissance, cela ne devrait rien changer pour Mythras, qui est un système propriétaire sans contenu tiré d’une licence libre.

      La licence OGL d’Openquest était basée sur celle du SRD de Mongoose RuneQuest (ou Runequest 4), que Chaosium avait déclaré illégale en 2019, étant donné que Mongoose n’avait plus les droits sur RuneQuest. En juillet 2019, l’auteur d’OpenQuest avait annoncé qu’il était en train de basculer sur le SRD de Legend (version OGL de Mongoose Runequest 2, l’ancêtre de Mythras). Je doute que Newt Newport passe au SRD du Basic Roleplaying System (BRP), qui semble beaucoup plus restrictif, mais on ne sait jamais.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois par Arasmo.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois par Arasmo.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois par Arasmo.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois par Arasmo.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois par Arasmo.
      en réponse à : Création de personnage #4954
      Arasmo
      Maître des clés

      Salut Exelsior.

      Comme expliqué à la page 13 du livre de règles, un personnage ne peut utiliser que les compétences professionnelles qu’il connait. Il faut donc qu’il ait choisi ces compétences lors de sa formation initiale (durant la phase de création de perso) ou qu’il les apprenne en cours de partie auprès d’un maitre ou d’une autre source de connaissance (voir amélioration du personnage, page 69).

      Étant donné que la pratique de la sorcellerie nécessite les compétences professionnelles Invocation et Manipulation, le sorcier de ton joueur ne pourra donc pas lancer de sortilèges, seulement des sorts de magie populaire.

      Toutefois, il trouvera peut-être en cours de partie quelqu’un ou quelque chose capable (et désireux) de lui enseigner ces compétences. Sa quête ne sera pas forcément facile, surtout si la sorcellerie est une magie rare ou mal vue dans ton cadre de jeu: il devra trouver un tuteur, gagner sa confiance et lui rendre service, consacrer du temps à l’apprentissage entre deux aventures, économiser suffisamment de jets d’expérience, etc.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par Arasmo.
      en réponse à : Mythras dans l’Espace #4927
      Arasmo
      Maître des clés

      Salut Patrick,
      En effet, Luther Arkwright fourmille de règles pouvant être utiles dans plein de cadres de jeu différents.
      Malheureusement, aucune traduction de Luther Arkwright n’est prévue : les membres de l’équipe ont déjà pas mal de projets en cours et aucun ne semble particulièrement intéressé à l’idée de traduire Arkwright, qui serait un gros boulot. Et il faudrait aussi vérifier si la licence obtenue par TDM pour Arkwright s’applique aux traductions. L’idéal serait de pouvoir proposer seulement les règles dans une sorte de « Mythras Companion » amélioré, mais TDM n’était pas chaud.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois par Arasmo.
      en réponse à : Mythras dans l’Espace #4920
      Arasmo
      Maître des clés

      Bonjour Olvis,

      d100.fr a traduit un scénario SF, Un Souvenir de Shamash, jouable avec Mythras Fondamentaux ou les règles complètes. Il est plus simple à mon avis d’utiliser Mythras Fondamentaux, qui est la version « générique » et réduite à l’essentiel du système. Le scénario reprend le thème classique du « vaisseau abandonné », avec une ambiance « horreur survivaliste »: il est assez sympathique et peut servir de point de départ à une petite campagne. Pour le moment, il est seulement disponible en PDF.

      Par contre, tu n’auras pas de liste d’équipement détaillée ni de règles pour gérer des combats de vaisseaux spatiaux, créer des extraterrestres ou des planètes, etc. Pour cela, il te faudrait M-space, un jeu de science-fiction de l’éditeur Frostbyte, qui utilise le système de Mythras Fondamentaux. Hélas, il n’est disponible qu’en anglais.

      en réponse à : Commande sur Aeon Games sans réponse #4913
      Arasmo
      Maître des clés

      Tant mieux, tout est bien qui finit bien !

    15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 244)